SciencesLe réchauffement climatique d’origine humaine?

Avatar de l’utilisateur
leni
Administrateur
Administrateur
Messages : 1599
Inscription : 03 avr. 2013, 20:57
A remercié : 178 fois
A été remercié : 417 fois
Genre :
Zodiac :
Âge : 38
Contact :
Belgium

Le réchauffement climatique d’origine humaine?

#1

Message par leni » 19 mai 2013, 19:35

Le réchauffement climatique d’origine humaine selon 97% des publications scientifiques

Les thèses niant que le changement climatique soit d’origine anthropique sont fortement minoritaires, contrairement à ce que croient beaucoup de gens… et de médias.

Selon plusieurs sondages*, beaucoup croient encore que les scientifiques sont partagés sur la question du réchauffement climatique. Une étude parue hier dans la revue Environmental Research Letters montre que c’est faux: pour une très forte majorité des publications sur 20 ans, le réchauffement climatique est dû à l’activité humaine (ce qu’on appelle une origine anthropique du changement climatique).

Plus précisément, entre 1991 et 2011, sur près de 4.000 articles (3.896 exactement) exprimant une opinion à ce sujet et écrits dans des revues scientifiques à comité de lecture par des chercheurs du même domaine (« évaluation par les pairs ») par plus de 10.000 scientifiques (10.188), 97,1% entérinent la thèse de l’origine humaine du changement climatique.

Reste qu’entre l’attitude de certains médias qui donnent la parole à égalité entre tenants et détracteurs de l’explication anthropique et les gros tirages d’un auteur comme Claude Allègre – « populiste scientifique » selon l’expression du journaliste du Monde Stéphane Foucart, l’ancien ministre relativisait naguère les dangers de l’amiante (« psychose collective » à Jussieu) et truffe ses livres de citations truquées et d’erreurs jamais rectifiées -, les climato-sceptiques risquent d’avoir encore de beaux jours devant eux.

Gagnant ainsi encore des années avant l’adoption de politiques concrètes, comme autrefois autour des dangers du tabac (ô surprise, on retrouve parfois les mêmes lobbyistes « marchands de doute ») ou du diesel.

* Surtout outre-Atlantique: 43% des Américains sondés pour Pew Research en octobre 2012 pensaient que les scientifiques ne s’accordent pas sur le sujet.

Selon un sondage Ipsos (janvier 2010), 22% des Français sondés estimaient que la réalité du réchauffement climatique n’est pas scientifiquement fondée.

Par Thierry Noisette smartplanet.fr 17 mai 2013


Leni wistiti

Répondre

Revenir à « Sciences »